INERA République Démocratique du Congo

historique & Présentation :

yangambi inera De 1933 à 1982 L’histoire de la recherche agronomique en RDC est intimement liée à celle de l’INERA. Créé par Arrêté Royal du 22 Décembre 1933, il succédait à la Régie des Plantations de la Colonie créée en 1926. Il avait pour rôle d’appuyer les plantations et les stations expérimentales de la colonie. Quatre objectifs lui furent assignés (PDRA, 1991) : - Promouvoir le développement scientifique de l’agriculture, - Assurer la gestion des établissements agricoles, - Organiser les voyages d’études agronomiques, - Utiliser, avec le concours des spécialistes, les données de la science et leur application à l’amélioration des rendements et de la qualité des récoltes. En 1950, l’INERA comptait 32 Stations en RDC et 5 au Rwanda et Burundi. La recherche fondamentale et appliquée étaitorientée principalement vers les cultures d’exportation PDRA, 1991).

En 1970, l’INEAC devient Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomiques ‘INERA) par ordonnance-loi n° 70/061 du 11 mars 1970. De 1970 à 1974 il fut sous la tutelle de la Présidence de la République. De 1974 à 1978, sous la tutelle de l’Agriculture. 1978, Prise de conscience de la stagnation de l’agriculture et la nécessité d’une coordination de la recherche agricole par une institution nationale par le Gouvernement congolais. Il s’en est suivi la signature de l’. Ordonnance loi n° 78-263 du 5 mai 1978 portant création du premier Conseil d’Administration (PDRA, 1991). De 1978 à 1982 sous la cotutelle de l’Agriculture et du Portefeuille.

Culture au centre et station de l'INERA Efforts de redressement après les perturbations d’après 1960 et la menace de privatisation des stations, la réduction fréquente des financement et le financement des programmes sectoriels financés par l’USAID et la Mission Belge de coopération. Le 28 juin 1985, le Gouvernement congolais a adopté le plan de restructuration de l’INERA proposé par un groupe d’experts nationaux et assistés par le Service International pour la recherche agronomique (ISNAR) Le 26 octobre 1986, fut prise la décision d’état n°51/CC/86 sur la redynamisation des structures de l’INERA et la relance de la recherche agronomique.

Le 2 juin 1987, la Banque mondiale a pris l’engagement de mobiliser les ressources nécessaires pour la relance des activités de l’INERA. Le 14 novembre 1987, une table ronde des bailleurs de fonds présidée par le Ministère de tutelle de l’INERA fut organisée en vue d’envisager une action coordonnée. C’est dans ce cadre que La Banque Mondiale, le PNUD, la FAO, la Mission Belge de coopération, l’USAID et autres ont réitéré leurs efforts pour assister l’INERA dans l’accomplissement du mandat lui assigné par le Gouvernement congolais. Le 6 août 1987 signature de l’ordonnance loi n° 87-270 portant nomination d’un Conseil d’Administration dont le travail a abouti à l’élaboration du Plan Directeur de la Recherche Agronomique en 1991. En 1982 sous la tutelle du département de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et de la Recherche Scientifique.

Agriculture inera RDC Ces changements de tutelle ainsi que des reprises mal coordonnées des assistances n’ont pas favorisé un meilleur fonctionnement de l’INERA. Par exemple, lors de son rattachement au Département de la Recherche et son détachement de l’agriculture, les Programmes Nationaux de Recherche (PNM (Maïs), 1972 ; Manioc (PRONAM) 1974 ; Légumineuses (PNL) 1980) ; initialement crées à l’INERA sont resté à l’Agriculture. Ils ont été intégrés au sein du Projet de Recherche Agronomique appliquée et de Vulgarisation (RAV) géré au sein du Service National de Recherche Agronomique et Vulgarisation depuis 1990). Leur financement est assuré par l’USAID, CIMMYT et le CIAT. De 1982 à 1990


La structuration de nos programmes de recherche et leurs disciplines

    Disciplines traditionnelles dans chaque programme
  • - Eco-production végétale et animale (Agronomie, Zootechnie)
  • - Sélection et Amélioration végétales et animales
  • - Protection et santé des plantes et des animaux
  • - Transformation et de conservation des produits végétaux et animaux, Programmes transversaux
  • - Gestion des ressources naturelles
  • - Gestion des ressources phytogénétiques
  • - Recherche Développement (Systèmes agraires, économie, sociologie, anthropologie)
  • - Biométrie et informatique (modélisation des systèmes)

Nos rapports avec l’agriculture familiale

Ce qui caractérise l’INERA c’est la recherche agronomique appliquée en contact direct avec les utilisateurs ‘(PDRA 1991) L’INERA mène des recherches finalisées qui répondent aux enjeux majeures de la société congolaise à savoir :
  • - une alimentation disponible, saine et de qualité,
  • - un revenu issu d’une agriculture durable,
  • - un environnement préservé et valorisé.

Nos domaines d’intervention

Les domaines de recherche sont diversifiés et touchent à presque toutes les cultures importantes du pays, la production animale et halieutique, la foresterie et l’agroforesterie, et les ressources naturelles.

L’INERA constitue la grande et la première institution du pays en matière de la recherche agronomique. Son centre principal est situé à Yangambi, dans la province de la Tshopo, par contre sa direction générale est installée à Kinshasa. Cet institut national est composé de cinq centres de recherche et cinq stations de recherche énumérés dans le tableau 1

  • Bambesa (Province Tshopo )
  • Mulungu (Sud- Kivu)
  • M'vuazi (Congo central) Bongabo (P. équateur)
  • Ngandajika (ex Kasaï-Oriental) Kipaya (P. Bandundu)
  • Nioka (province de l'Ituri) Kipopo (P. Katanga)
  • Yangambi (province de la Tshopo). Luki (P. Congo central).

Le centre de recherche de Yangambi est composé de : Yangambi–Centre, Yaekama et N’gazi ; il compte actuellement les cinq programmes nationaux de recherche et les antennes illustrés dans le tableau ci-après : Tableau 2 : Programmes nationaux de recherche (PNR) et antennes nationales de recherche (Ant. NR) organisés à l’INERA YANGAMBI.

  • PNR sur le riz
  • PNR sur le palmiers
  • PNR sur le café
  • PNR sur le cacao
  • Ant.NR phyto génétique
  • Ant.NR sur les légumineuses
  • Ant.NR sur les fruitiers et les bananiers

Le Cadre de travail de DG l'INERA-DRC à Kinshasa GombeUtiliser google Map/ GPS

Localisation satellite

Nos partenaires Inera DRC